Cette forêt est, à ce jour, la propriété du Conseil Général du TARN. Il n’en a pas toujours été ainsi. Autrefois, elle a été la propriété du couvent de Saint-Louis-du-Désert, puis par le biais de plusieurs cessions, elle st devenue forêt de production pour les mines de charbon et la verrerie de Carmaux. Dans le temps, plusieurs charbonnières y avaient été installées. Leur emplacement est encore perceptible ; la couleur de la terre atteste toujours de cette activité.

Elle a été grandement endommagée lors de la tempête de décembre 1999.

Pour se détendre et prendre un grand bol d'air pur, rien de tel qu'une promenade dans cette d’ forêt d’environ 210 hectares peuplée de conifères et de feuillus (chênes, chênes rouges, tilleuls, charmes….) et recélant quelques espèces de champignons. La majeure partie appartient au Conseil Général du Tarn (200 ha). A peine 10 Ha sont la propriété de la commune de SERENAC.

En partie Sud Est, se trouvait un ermitage dont plus aucune tracen'est visible aujourd'hui. Son histoire est relatée dans l'ouvrage de Marcel Bécamel: Ermites et Ermitages en Albigeois. Des preuves de cette présence sont toujours conservées par M. Genieys. Ce dernier se souvient d'ailleurs d'avoir entendu parler ses ancêtres des vestiges de cette bâtisse.

 

Les touristes ont la possibilité de venir pique-niquer. Deux espaces sont plus particulièrement aménagés à cet effet avec tables et barbe-cue. L'un est implanté à proximité de la maison forestière au milieu de cette forêt; l'autre, à proximité du terrain de sport, en partie Sud de celle-ci. Il est tout à fait possible de faire des ballades à pied, à VTT, à cheval et découvrir la faune et la flore de ces lieux...

Une petite anecdote. Pendant la dernière guerre, parmi les ouvriers qui oeuvraint en ce lieu, il y avait un certain Pierre Cuq, plus connu maintenant sous le nom de Pierre Mondy.

Au coeur de cette forêt, dans ce qui était autrefois « La maison forestière » se situe maintenant un centre d'accueil et d'hébergement ouvert toute l'année avec une base départementale de loisirs proposant des stages d'escalade, de VTT, de canoë-kayac, de tir à l'arc et des courses d'orientation. Alliance récréatives et éducatives.Voir un lien avec cette base

Dans la partie communale, au Sud-Est de cet espace boisé, s’est installé et développé le Foyer d’Accueil Spécialisé « André Billoux » qui accueille environ XXXXX résidents.

C’est aussi dans ce cadre qu’a été installé le terrain de sports communal.

 

L'Office National des eaux et Foret (O.N.F.) est chargé de la gestion de cette forêt qui relève du régime forestier, en étroite collaboration avec le Conseil Général du Tarn : élaboration du plan de gestion (aménagement) ;proposition d’un programme de travaux ; marquage des coupes (martelage) avec mise en vente et surveillance ; surveillance diverse :intrusion de véhicules, limites de la forêt, respect de l’interdiction de chasser, différentes mesures de protection….. Des coupes de bois sont vendues par appel d’offres régulièrement attribuées à des exploitants forestiers. Il s’agit aussi bien de bois d’œuvre (sciage) que de bois d’industrie (bois de chauffage, pâte à papier….)

Au coeur de cette forêt se trouve une plantation de chênes rouges. Ils ont une soixantaine d’années. Pour le peuplement d'autres forêts, des glands y sont récupérés par des grainetiers (Vilmorin….).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris